Ce Psaume permet de retrouver l’union perdue en amour. Après le départ du copain, de l’amant, ou de l’époux, on doit le réciter à l’heure de l’angélus (c’est à dire à midi) face à une église. A la fin du Psaume, on peut entrer dans l’édifice et réciter à nouveau le verset 42:02 et le verset 42:12 du Psaume et enfin allumer un cierge en l’honneur de Marie.

Comment utiliser ce psaume?

(42:1)
Au chef des chantres. Cantique des fils de Koré.

(42:2)
Comme une biche soupire après des courants d’eau,
Ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu!

(42:3)
Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant:
Quand irai-je et paraîtrai-je devant la face de Dieu?

(42:4)
Mes larmes sont ma nourriture jour et nuit,
Pendant qu’on me dit sans cesse:
Où est ton Dieu?

(42:5)
Je me rappelle avec effusion de coeur
Quand je marchais entouré de la foule,
Et que je m’avançais à sa tête vers la maison de Dieu,
Au milieu des cris de joie et des actions de grâces
D’une multitude en fête.

(42:6)
Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et gémis-tu au dedans de moi?
Espère en Dieu, car je le louerai encore;
Il est mon salut et mon Dieu.

(42:7)
Mon âme est abattue au dedans de moi:
Aussi c’est à toi que je pense, depuis le pays du Jourdain,
Depuis l’Hermon, depuis la montagne de Mitsear.

(42:8)
Un flot appelle un autre flot au bruit de tes ondées;
Toutes tes vagues et tous tes flots passent sur moi.

(42:9)
Le jour, l’Éternel m’accordait sa grâce;
La nuit, je chantais ses louanges,
J’adressais une prière au Dieu de ma vie.

(42:10)
Je dis à Dieu, mon rocher:
Pourquoi m’oublies-tu?
Pourquoi dois-je marcher dans la tristesse,
Sous l’oppression de l’ennemi?

(42:11)
Mes os se brisent quand mes persécuteurs m’outragent,
En me disant sans cesse:
Où est ton Dieu?

(42:12)
Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et gémis-tu au dedans de moi?
Espère en Dieu, car je le louerai encore;
Il est mon salut et mon Dieu.